LA PRESSE PARLE DU NATURISME 2012

 

REVUE DE PRESSE 2011

REVUE DE PRESSE 2010

 

Pour vivre heureux, les naturistes vivent peu cachés à Toulon

publié dans Var Matin du 7 août 2012

 

 

Les idées reçues ont la vie dure. Vous pensiez que les plus nombreux adeptes du naturisme étaient allemands ou hollandais? Eh bien non, ce sont les Français, dont les nouveaux adeptes provoquent cette année une flambée d’effectif de 4%. Autour de Toulon, il s’agit des plages des Salins (Hyères), du Jonquet (La Seyne), du Bau Rouge (Carqueiranne) et du Layet (Le Lavandou). Tour d’horizon des trois plages les plus proches : le Monaco, la Mitre et la Batterie Basse.

Sur la plage du Monaco, des rochers matérialisent la frontière entre plage naturiste et « textile ». L'entente est cordiale entre les deux « camps ».Marina Helli

 

Lire la suite

 


 

Nudisme et naturisme en Israël

Publié dans Israël Cool le 6 août 2012

 

En France, très peu de personnes le savent, plus de 3000 emplois directs et indirects sont liés au naturisme et 83 centres d’hôtellerie de plein air existent. Dans l’Etat Hébreu cette activité économique est “invisible”. En Israël, le naturisme est finalement assez marginal et les chiffres, malgré nos recherches auprès des Autorités, sont pratiquement introuvables. La religion juive s’oppose au naturisme en général. En Israël s’exposer nu sur une plage est semi-illégal (la loi n’est pas très claire sur ce sujet). Phénomène nouveau : de plus en plus d’israéliens, au lieu d’aller en Grèce s’exposer au soleil sans maillot, restent tranquillement en Israël.

 

 

Lirela suite...

 


 

Se baigner tout nu aux Orpellières, c’est naturel !

Par Annick Koscielnack, publié dans le Midi Libre le 6 août 2012

 

De Funès et ses gendarmes à Saint-Tropez, tapis derrière les dunes pour voler dans les plumes des baigneurs à poil font désormais partie de la légende cinématographique.Ici, aux Orpellières, à Sérignan, sur 400 m de plage, autour du poste de secours numéro 3, on se fait bronzer tout nu en toute impunité, grâce à un arrêté d’autorisation. Les “textiles” y conservent leur droit de serviette, mais l’usage fait que l’on tombe vite le maillot.

 

François, 70 ans, le gardien de ce temple de la liberté et du naturisme. (Photo PIERRE SALIBA)

Lire la suite...

 


 

Kerminihy, jardin d'Eden des "culs nuls"

Par Christel De Taddeo, publié dans Le Journal du Dimanche le 5 août 2012

 

Fini la guerre des tranchées entre paysans et nudistes. A poil ou en maillot, les anciens se rappellent les seventies. C’est un banc de sable où le temps semble s’être arrêté pour contempler la mer, en se demandant si l’océan commence ici, à moins qu’il ne s’achève au pied joliment cambré de la dune blanche. Kerminihy ou l’origine du monde. Un endroit aussi secret que le tableau de Gustave Courbet. À poil, au bord de l’eau, les baby-boomers retrouvent leur jeunesse perdue dans ce paradis gagné de haute lutte par les naturistes durant les seventies. Les premiers "culs nus" débarquent à Kerminihy,

 

Lire la suite...

 


 

 

Zita: « Mon rôle, c'est d'ouvrir le débat »

Par Romain Schué, Agence de presse GHM, publié dans l'Union-L'Ardenais le 5 août 2012

 

Après vous être mise dans la peau d'une obèse et d'une femme de ménage,
vous allez à la rencontre des naturistes. Qu'est-ce qui vous intriguait ?
Il y a quatre-cinq ans, j'ai écrit un article pour Marie-Claire en restant une semaine dans un camp. La France est quand même la destination n° 1 des naturistes en Europe. Mais je n'arrivais pas à comprendre leur philosophie. C'était très opaque. J'étais pleine d'a priori.
Aujourd'hui, les comprenez-vous davantage ?
J'ai compris leur démarche en allant sur l'île du Levant, là où le naturisme a débuté dans les années 30. En fait, il y a une vraie harmonie avec la nature.

 

 

 

Lire la suite...

 

 


 

Les naturistes des Salins d'Hyères veulent plus de place

Publié dans Var Matin le 4 août 2012

 

L'assemblée générale de l'Amicale de la plage naturiste des Vieux Salins d'Hyères a réuni une soixantaine de membres. Et, comme l'année dernière, ils déplorent son exiguïté, ainsi que l'explique le président, François Camacho : « La plage est trop courte. Elle mesure 250 mètres et nous avons besoin de 200 mètres supplémentaires. Historiquement, la plage faisait quand même 800 mètres ! Quand il fait beau, nous pouvons être jusqu'à huit cents sur le sable ! » L'amicale propose une solution pour remédier au problème : étendre la plage vers la partie est des Salins.

 

Malgré l'exiguïté des lieux, les naturistes savourent leur liberté retrouvée grâce à la réouverture de l'espace au naturisme en 2008.Fabien Groué

 

Lire la suite...

 


 

 

Vacances naturistes: «Les gestes du quotidien paraissent étranges quand on les fait nue»

Par Julien Ménielle, publié dans 20 Minutes le 6 août 2012

 

TÉMOIGNAGES - Avec la chaleur de l'été, les vêtements peuvent paraître superflus. Pourquoi, alors, ne pas tenter le naturisme? «20 Minutes» répond à la question avec la série d'été «Vivons tout nu»... Pour vivre heureux, vivons tout cachés. Il existe une communauté qui aime à tordre le coup à cet adage de grand-mère: les naturistes. Les vacances d’été, quand le climat se fait clément, éveillent volontiers les envies de liberté. Mais que se passe-t-il réellement du côté des «culs nus»? «Quand on a passé la journée sur l’autoroute, franchir une barrière et se retrouver au milieu de gens tout nus ça fait bizarre», reconnaît Elsa. Même quand on passe toutes ses vacances en centre naturiste depuis sa naissance et qu’on y a même été «conçue», comme cette jeune fille de 26 ans. Et son amie Claire, novice qui l’a accompagnée en vacances il y a deux ans, ne dit pas autre chose.

 

Photo d'illustration des vacances en centre naturiste. Eliseo Fernandez / Reuters

 

Lire la suite...

 


 

 

A "Monta", la nudité se porte à tout âge

Par Claudia Courtois, publié dans Le Monde le 2 août 2012

 

La saison estivale bat son plein au Centre héliomarin de Montalivet (CHM). Le plus ancien centre naturiste au monde n'a cessé de grandir depuis sa création, en 1951. Sur la commune de Vendays-Montalivet, à 80 kilomètres au nord-ouest de Bordeaux, 175 hectares accueillent désormais de 11 000 à 15 000 vacanciers selon les années. On est loin des trois bungalows et des quelques couples allemands et français des origines. Les affres du temps n'ont pas marqué les installations. Au contraire : supermarché, commerces, discothèque, électricité dans les bungalows, télévision et même machine à signent une évolution vers le consumérisme et "la perte de certaines valeurs" que les anciens n'apprécient guère. Malgré tout, Pierrette Leurion, 87 ans dont quarante-cinq ans de CHM, se fait l'écho d'un sentiment partagé par beaucoup d'autres de sa génération : "On viendra ici jusqu'à ce que mort s'en suive."

 

Frère Paul (nom d'emprunt), 80 ans. L'un des plus fidèles du centre naturiste de Montalivet. | DELPHINE TRENTACOSTA POUR « LE MONDE »

 

Lire la suite

 


 

A Laizé, en Saône-et-Loire, des vacances en liberté… dans le plus simple appareil

Par Nicolas Bretaudeau, publié dans Le Bien Public le 17 juillet 2012

 

Et si le meilleur moyen de se libérer l’esprit, en vacances, était de se débarrasser de toute contrainte vestimentaire ? Notre reporter a fait le test et s’est glissé dans les habits, ou plutôt dans la peau, d’un touriste naturiste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

 

 

 


 

 

Une journée sans maillot dimanche au lac de Saint-Cassien

Publié dans Var Matin le 9 juillet 2012

 

En tant qu'administrateur national de la Fédération française de naturisme, Roger Banchereau milite pour que le « virus » du naturisme se propage à grande vitesse. Ce Fréjusien, contrarié par « les normes imposées par la société », s'est investi lors de cette seconde édition de la Journée sans maillot, qui s'est déroulée hier au lac de Saint-Cassien, à l'unisson d'autres sites nationaux. Avec 40 000 licenciés, la France est la première destination naturiste au monde.

 

 

Une petite centaine de naturistes ont donné rendez-vous au public hier matin au lac de Saint-Cassien pour une journée sans maillot.J. P.

Lire la suite

 


 

 

Une journée sans maillot pour découvrir le naturisme - Erquy

Publié dans Ouest France le 6 juillet 2012

 

Dans le cadre de la Journée mondiale sans maillot, dimanche 8, le club du Soleil des Côtes-d'Armor prendra ses quartiers sur la plage de Lourtuais, à Erquy, afin de faire connaître la philosophie du naturisme. L'idée est de faire découvrir ce qu'est vraiment le naturisme, loin des idées préconçues.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...

 


 

 

À Caraman naturisme vert entre blé dur et tournesol

Par B.dv., publié dans La Dépêche le 8 juillet 2012

 

Le camping des Aillos à Caraman est le seul site d'accueil naturiste de la Haute Garonne. Crée en 1976, ce havre naturel vient de décrocher sa quatrième étoile. Allongé dans un transat, Gino, la cinquantaine sportive fait chauffer ses tatouages au bord de la piscine

 

 

À moins d'une heure de Toulouse, un havre de paix pour les adeptes du naturisme./Photo DDM, Thierry Bordas

 

Lire la suite...


 

Les naturistes s'installent aux lacs de Haute-Charente

Par Sylviane Carin, publié dans la Charente Libre le 31 mard 2012

 

Les lacs de Haute-Charente misent sur le naturisme pour attirer les touristes. Rendez-vous pour les nudistes demain. Original à cette date. Un centre naturiste. Le projet touristique des lacs de Haute-Charente, qui a toujours fait des vagues, se précise avec un premier rendez-vous ce dimanche à partir de 14 heures. Finis les mirages des années 2000, les 85 millions d'investissements, les 5 000 lits et les 300 emplois promis. Place au réalisme économique.

 

 

La plage de La Guerlie ouverte aux naturistes: ce ne sera plus un rêve dès ce dimanche. Photomontage Phil Messelet

 

Lire la suite

 


Piscine naturiste : un retour à la nature

Par Thierry Roulliaud, publié dans La Nouvelle République, le 24 janvier 2012

 

Le Club soleil et loisirs dans l’Indre, qui organise depuis décembre des séances naturistes à la piscine d’Argenton, défend ardemment ce mode de vie.Michel Mercier ne se souvient pas exactement quand il a goûté au naturisme pour la première fois. C'était à l'adolescence. Depuis, il n'a pas remis ses vêtements. Du moins pour ses vacances ou ses loisirs. Président du Club soleil et loisirs de l'Indre, né dans les années 1970 et qui compte actuellement une quinzaine de membres, il se fait ardent défenseur d'un mode de vie dont la France est la première terre d'accueil au monde.

 

 

Le club compte une quinzaine de membres. La première séance en piscine a eu lieu mi-décembre. La deuxième, il y a un peu plus d'une semaine. Une troisième est programmée fin février.

 

Lire la suite...


 

REVUE DE PRESSE 2011

REVUE DE PRESSE 2010

 

contact@vacancesnature.fr

 

Visitez

notre page:

Bibliothèque du Naturiste

 

CHIENS ET TRAINEAUX MAGAZINE

La copie ou la reproductions de textes, photographies ou vidéos sont strictements interdites sans autorisations écrites du site.